presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

mardi 23 décembre 2008

Il ne faudra pas










que je dégrade les badges ni les clefs
ou les perde
(sinon je rembourse)

que je laisse des déchets liés aux réceptions et cocktail (emballages, confettis ou tout autre déchet)
:
on fera l'état des lieux

que je reparte sans mes éléments de décoration (ne sont pas précisés)

que j'installe le téléphone
que j'installe le chauffage
une machine à café
un four à micro-ondes
un réfrigérateur
sans autorisation
que je fasse des photos
sans autorisation
que je tourne des vidéos
sans autorisation

que j'exerce des activités contraires aux bonnes moeurs dans mon joli bureau

il contient table et chaise
et c'est tout

appelez-moi l'occupant désormais !

(ce message est valable à partir du mardi 6 janvier 2009 14 heures
il s'autodétruira le mardi 31 mars à minuit)

(sauf si je fais ces choses qu'il ne faudra pas faire)



escalier de Pierre Ménard

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Fort bien, mais
Pas assez de contrainte : par exemple : auras-tu le droit d'ouvrir la fenêtre ? (y en a-t-il seulement une ?), et si oui, peux-tu fumer à lacelle ? Si oui aux deux questions, c'est proprement scandaleux et j'alerte immédiatement les se(r)vices albanelesques
(les gens qui ont pondu ces règlements sont très certainement fort diplômés juridiquement, je n'en doute pas, et essayent de se garder de quelque sdf soi-disant artiste, je suppose; s'ils n'étaient si pathétiques, ils seraient drôles à force de ridicule)
Tous nos voeux à l'occupant en attendant !
PdB

Anne a dit…

Cher PdB,
Non seulement il y a une fenêtre, mais elle donne sur des centaines d'autres : celles des Orgues, que j'aurai presque de face (le 5.5 est situé rue Curial).
Interdit de fumer, j'avais oublié dans la liste : mais comme j'ai arrêté il y a douze ans, au moins, là...
Tout contrat, toute langue administrative m'angoisse, en fait. Mais c'est passager, ça ira mieux dès que je commencerai à installer mes "éléments de décoration" !
En attendant bon 24, bon 25, et tout ça...

Anonyme a dit…

Euh... le 5.5 c'est quoi, exactement ? le nom de ton bureau du 104 ? Et d'ailleurs, est-ce un bureau ? Un lieu ? Un endroit (où est l'envers) ? Une pause ? En tout cas, ce qu'il y a de certain (j'espère) c'est que c'est un passage...
Pour le reste, oui, bon tout ça à toi aussi !
PdB
hey : si tu y arrives tous les jours à la même heure (ou je ne sais quoi), tu fais une photo de l'une des fenêtres des orgues, la même à chaque fois, et après tu vas parler avec la personne qui a cette fenêtre chez elle, tu l'auras peut-être vue une fois ? Ou au marché Riquet (aïe aïe quel lieu celui-là...)

Anne a dit…

Le 5.5 c'est le numéro de mon bureau, oui, qui se trouve au cinq (rue Curial), c'est-à-dire du côté du 104 où se retrouvent les amateurs du quartier pour répéter... Ce qu'on ne m'a pas dit sans quelque précaution, d'ailleurs, comme si j'allais me vexer ! Au contraire, je suis très contente, évidemment.
C'est un petit bureau avec un néon au plafond (vais apporter ma lampe), du lino au sol, une porte, une fenêtre, une table, une chaise, et des murs blancs.
Voilà !