presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

lundi 19 mai 2014

Crossroads /24















Voici le bon moment d'ajouter un épisode à cette série des crossroads, je crois, même sans forcément quelque chose à annoncer... La dernière fois, je me demandais si Décor Daguerre "tenait", je voulais l'imprimer pour savoir. C'est fait et il me semble en effet qu'il fait un tout, que c'est un livre. Mais pour le publier, c'est autre chose. La fameuse crise est passée par là : il est refusé sans être lu parce que le précédent ne s'est pas assez vendu ; ailleurs on me dit que oui, on l'aurait pris, mais... le programme est bouclé... à suivre... C'est épuisant. D'habitude, ici, je ne mentionne pas les galères, les complications, ce chaud et froid permanent de nos vies. Mais là je fatigue un peu. Surtout, il faut se concentrer sur autre chose, Ile ronde, le texte pour Joca Seria à rendre à la fin de l'été et dont j'ai posté un extrait chez Pierre Cohen Hadria lors des vases communicants. Du coup, j'abandonne Décor Daguerre, un an et demi de boulot, à son sort,  alors que c'est le pilier, le socle : il ne faut pas. 
Bref.


















Parlons plutôt de ce qui est sorti : un Devenirs du roman auquel j'ai participé en liant un premier texte, écrit pour l'occasion, à un second, écrit directement sur ce blog en octobre dernier : on peut désormais lire les deux côte à côte, si l'on veut.
(le numérique comme le papier sont travaux au long cours on le voit)
Pour le reste, des choses en attente, qui doivent arriver bientôt (Laisse venir, Les Oloé en espagnol) ; quelques propositions (pas signées) ; des projets de livres (dans ma tête) ; et des ateliers qui m'auront menée en ce début d'année du Louvre et du Grand palais (voir le beau site créé par Joachim Séné), à Poissy, Versailles et la Gaîté lyrique - je suis en train de monter un petit blog consacré à ces derniers, menés avec une classe d'accueil d'élèves primo-arrivants.















Cette semaine, formation à Nantes, atelier au Havre, avant le retour au Blanc pour la dernière fois la semaine prochaine, conclue par le festival Chapitre Nature : ce qui se croise, ce sont pour le moment, les rails, les wagons, les gares des villes de l'Ouest et les lectures à venir jusqu'à fin juin d'extraits de Décor Lafayette et Décor Daguerre (Le Blanc, Paris) ; Cowboy Junkies (eh oui !) (Paris) ; Ile ronde (Paris). Ensuite ? On ne sait pas encore.
Des choses, sûrement.

*
photos : la cité des Sciences (qui se trouve dans Décor Daguerre) ; le lac de Grand lieu (Ile ronde)

2 commentaires:

cjeanney a dit…

avec toi (et île ronde, je viens de lire chez Pierre, ta voix si prenante, houlala...)

Anne a dit…

oh, merci, Christine, ça me fait vraiment plaisir, ces passages, ce message...