presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

mardi 24 mai 2011

Oloé, J+1, dans l'atelier

A peine l'article sur le jour J en ligne, hier matin, et voici que je découvre deux apparitions d'oloé en ligne : la première chez Pierre Ménard, la seconde chez Joachim Séné. Sur Liminaire, le livre est mentionné dans le bloc-note poétique, ce dont je ne suis pas peu fière. On y retrouve en photo la façade de l'espace Château-Landon, bâtiment dans lequel Pierre proposa l'an dernier des ateliers d'écriture que nous fûmes quelques uns à suivre (militer activement aujourd'hui pour qu'il les reprenne, oui !).
Joachim, lui, partage apparemment cette difficulté à trouver sa place dans la ville dès qu'il s'agit de lire ou d'écrire. 
Solidarité. 
Ouvrons un squat à la rentrée sans Chéri FM ni Nostalgie à bord. Non ?














(Montreuil, place du marché)

Et tous ces messages qui arrivent depuis vingt-quatre heures, comme lors de la sortie de Franck... Merci à tous, vraiment.

Aucun commentaire: