presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

vendredi 12 juin 2009

noms de rues noms d'écrivains

Tant qu'à participer à Paris en toutes lettres, autant participer vraiment, m'étais-je dit en surfant sur le site de la mairie. J'avais donc répondu à l'appel demandant aux lecteurs de désigner des écrivains (un français, un étranger) "méritant une rue ou un lieu à leur nom dans Paris". Résultat des courses : Romain Gary et Oscar Wilde ont gagné. Je n'ai rien contre eux mais... des femmes, c'est pour quand ? Ca ne manquerait pas un peu, sur les plaques, des noms de femmes, dans nos rues ? Mes propositions : Violette Leduc et Virginia Woolf (Janet Frame, je me doutais que les chances étaient minces).
A ce propos, Nathalie Sarraute a-t-elle une rue à elle ? A Paris, pas la moindre. A Brest, oui (proposition votée le même jour que la rue Agatha Christie, comme on le voit dans le document). Plus fort, à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, près de Rennes, un programme immobilier situé rue Nathalie Sarraute a pris le nom d'Isma. Ca change des noms de fleurs, toujours...
(par ailleurs si quelqu'un a envie de m'envoyer la photo d'une fenêtre, ou autre, prise dans une rue Violette Leduc ou Nathalie Sarraute, qu'il n'hésite pas, bien sûr)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vais contribuer à cette recherche, mais dans la mémoire, parce que- semble-t-il, mais il n'y a pas de hasard- c'est ce qui m'échoit : la librairie "Les Temps Modernes" à Orléans (la libraire Sophie Martin fille de la merveilleuse Catherine Martin-Zay, elle même fille de Jean Zay ignoblement assassiné le 20 juin 1944 par cette ordurière et ignoble milice française, il avait 40 ans ministre du Front populaire, ne cherchez pas plus loin les raisons de sa mort), cette librairie, donc, dans les années soixante recevait des auteurs, et la première d'entre elles (eux ?) fut Violette Leduc. Je me souviens de la photo dans l'escalier qui mène à la salle au premier étage (http://librairielestempsmodernes.blogspot.com/) je ne me souviens plus de son nom, à cette salle, mais c'est là que moi et Hélène (et aussi Noémie) nous l'avons rencontrée, un accueil et une vie formidable. Qui se ressemble...
PdG (plein de gratitude, vraiment)

Anne a dit…

magnifique... et si tu en sais davantage, je suis preneuse !

Anonyme a dit…

Tu sais, parfois, les libraires sont attaché(e)s à leur travail, et catherine MZ est une personne charmante, vive et drôle (elle disait" je ne nettoie plus le sol de la salle depuis que Guyotat Bergounioux Michon -elle l'aime beaucoup lui, comme les autres aussi, mais lui aussi- y sont passés" en riant. J'adore. Sur mélico, tu l'entends ici :
http://melico.org/fr/memoires_sonores?offset=2
5 épisodes une merveille juste... Sur Violette je n'en sais guère plus, mais elle, oui, je pense...

Anne a dit…

oui, je me souviens, je l'ai entendue...

Anonyme a dit…

un truc que j'aime beaucoup : l'une de "mes " enquêtrices qui m'informe que cette libraire et elle auraient des choses en commun... c'est juste comme la vie doit être... tout comme ce que mon amie de mélico Hélène (qu'il faut que tu rencontres) m'a offert aujourd'hui sans savoir mon anniversaire pour mon anniversaire tu vois, mais un livre une merveille si beau...