presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

samedi 15 septembre 2012

Vers la mer, et ailleurs















































































Je m'étais perdue, la fois d'avant, alors je suis partie au hasard, suivant la rue, la ligne, le pont pour traverser la quatre voies.





















































Il y eut ce parc désert qui exposait des plantes, des vêtements, des sommiers, même.








































Je pensais tenues de travail et j'espérais la mer. Je commençais à te parler.





























































En descendant je me suis mise à faire des phrases. C'était rythmé, précis, ça tenait, j'en étais sûre, faisait un petit bloc, carré, une page de carnet que d'ailleurs je voyais ; dansait sur les fougères, bosquets.
















































Je n'ai rien noté et j'ai tout oublié. Mais tu l'as lue, sans doute, cette page de carnet devenue carte postale.

Aucun commentaire: