presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

mardi 29 septembre 2009

nos gares

C'est le premier vendredi du mois, jour des Vases communiquants (ex-grand dérangement) et nous avons eu l'idée, avec Martine Sonnet, de proposer sur nos blogs le même document. Alors, quoi, qu'est-ce que c'est que ce travail, diront certains : c'est tout ? Pas d'échange de contenu cette fois ? Si. Mais l'échange a eu lieu quelques semaines plus tôt, le 28 juin exactement, lors d'une lecture au 104. A cette occasion, Martine et moi avons "croisé nos gares", Montparnasse pour elle, gare du Nord pour moi. C'est le fruit de ce croisement que nous vous proposons aujourd'hui, augmenté de quelques photos des lieux.

Les textes de "Paris Montparnasse" sont issus de Montparnasse monde, que l'on peut lire en feuilleton sur le blog L'employée aux écritures ou d'un seul tenant sur publie.net.
"Paris Nord", lui, provient d'extraits de Franck, récit à paraître l'an prochain. Franck est celui à qui j'écris dans Cowboy Junkies/The Trinity Session.

Gare du Nord et gare Montparnasse main dans la main, comme Martine le dit si bien...

8 commentaires:

Frédérique M a dit…

Bonjour,

Je n'arrivais pas à lire chez Martine, mais chez vous je me suis mieux débrouillée. Après ce tour d'horizon des vases communicants, je constate que nous sommes nombreuses à évoquer les voyages et en ce qui nous concerne, les trains en particuliers. Belle présentation, bravo.

Anne a dit…

Bonjour Frédérique,
C'est arrivé en sens inverse également : qu'on lise mieux chez Martine que chez moi...
Merci de votre message, et de ce passage "chez nous" !
A bientôt peut-être,
Anne

brigetoun a dit…

une petite merveille cette conversation - plaisir

Anne a dit…

Merci beaucoup, de ce commentaire-ci et de celui que vous avez posté chez Martine. Ils font vraiment du bien.

Anonyme a dit…

Très bien. très chouette et surtout croisement improbable mais important de deux voies de chemin de fer qui jamais ne se font (pour la technique, c'est très bravo à toi si je comprends bien... mais alors très bravo !!!)

Anne a dit…

côté technique : oui, c'est même mon premier Calaméo. Ce qui est long, c'est la préparation du document, les choix (utiliser la même police pour les deux textes ou non, etc.). Après la conversion, ça va tout seul. Mais merci du compliment - et qui sait si on ne pourrait pas s'en servir pour les oloé, du calaméo ? (j'adore parler cette langue étrange !)

Anonyme a dit…

ah oui oloé calaméo oui
très bien
très pour
(moi aussi)

Anna de Sandre a dit…

Ces vases communiquants permettent de chouettes découvertes.