presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

jeudi 20 novembre 2008

Merci

à tous ceux qui ont faxé, téléphoné, e-mailé hier pour faire libérer le père de mon filleul. J'ai enlevé les articles le concernant sur ce blog pour ne pas créer de confusion (plus la peine de faxer, téléphoner, etc.)

Et tant que j'y suis des liens :
vers RESF
vers une pétition à signer et à faire passer pour une autre famille du XIXe qui se trouve dans une situation intenable
vers la CIMADE

Aucun commentaire: