Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

vendredi 24 octobre 2008

Femmes d'Afrique, femmes d'avenir






Je leur fait de la pub parce que c'est un beau projet : hier soir l'association Fafa (Femmes d'Afrique, Femmes d'Avenir) a lancé à Paris la première campagne de crédits pour aider les femmes des marchés de Brazzaville, au Congo, à gagner leur indépendance et à accroître leur activité. Il s'agit de microcrédit, rien à voir avec la charité : les femmes des marchés, qui doivent pour l'instant acheter leur marchandise (poisson, feuilles de coco...) à des semi-grossistes qui les exploitent, pourront grâce à ce système s'organiser par petits groupes solidaires pour acheter, vendre et travailler dans de meilleures conditions. L'Union Africaine des Femmes Managers (UAFM), sur place, les soutient et les suit.

De rester du matin au soir sur le marché avec une dette à rembourser et la perspective de ne presque rien gagner ensuite empêche ces femmes (souvent veuves, guerre oblige) de pouvoir, une fois le travail terminé, se consacrer un peu à elles et à leur famille. D'où les conséquences en cascade : enfants à la rue, drogue, prostitution, filles de douze ans déjà mères, etc. Il faut également savoir que les veuves, quand le mari meurt, sont souvent jetées à la rue par la belle-famille et spoliées de leurs biens...

Bref, soutenons-les !

Aucun commentaire: