Mandelieu

Mandelieu

mardi 11 mars 2014

Journal du Blanc #7

Aujourd'hui repos, avant atelier d'écriture demain matin, et surtout jeudi, où je vais oeuvrer toute la journée au lycée du Blanc. Repos, et donc peu de photos à montrer ici, longues à télécharger (ouvrir dans le dossier / renommer / déplacer / télécharger dans l'interface) pour mon ordi sursaturé.

De toutes façons hier soir, c'était carré blanc sur fond noir, autrement dit : cinéma, troisième angle de mon carré rectangle (pour rappel : le premier est le palais de justice, le deuxième Emmaüs). J'y ai vu Un beau dimanche de Nicole Garcia, m'y suis rendue mains, clés et porte-monnaie dans les poches, sans sac (la salle est tout à côté, je la vois de ma fenêtre. La nuit, le cinéma devient bleu).

Ce matin, autre géométrie : celle du partage oblique ombre / lumière devant le logis, tandis que le soleil avance, passe le palais, mord sur la pelouse du jardin. J'attends l'heure propice, puis


















je fais prendre l'air à Intérieur, et à moi-même par la même occasion.
Je déplace la chaise, salue le général (voir les épisodes précédents). Un muret nous sépare : j'entends murmurer la gendarmerie.
Ensuite, je rentre, vais lire autre chose.

L'après-midi est consacrée, en partie, à la visite de l'office du tourisme, situé en face du café du centre. C'est là que s'achètent les billets de bus et de train (il n'y a pas de gare) et l'opération se révèle un sacré casse-tête. Les transports au Blanc, c'est dramatique, m'avait dit hier la jeune femme de la gare routière, à Châteauroux. En effet. C'est également très absurde, mais j'y reviendrai (aujourd'hui repos, disions-nous).

Avant de conclure, voici le viaduc, coloriage fini. L'énigme se révèle le parfait écho de l'hypothétique retour de vendredi, cet aventureux Le Blanc Paris (me voilà prévenue) :














Pour aujourd'hui, cela donne donc : 
- un rectangle en mouvement, dit Un beau dimanche
- un rectangle bleu et blanc sur fond de rayures
- un rectangle de briques sur fond de gendarmes devisant au loin
- un rectangle blanc passé au multicolore, qui paraît révéler l'avenir

(et l'envie d'écrire revient)

A demain, sans doute...

Aucun commentaire: