parc de la Vallée aux Loups

parc de la Vallée aux Loups

lundi 21 juillet 2008

il était temps

C'est seulement maintenant que je m'en rends compte : la ligne 2 a un blog, tenu par une conductrice partie évidemment en vacances ce mois-ci. Pas grave : dans les archives on trouve des photos de Spragues fantomatiques, de lampes derrière des grilles auxquelles nous n'avons pas accès, ou encore :



(et merci à "pousse manette" d'avoir mis mon blog dans ses liens)

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Spragues, c'est le nom des anciens métros aux sièges en bois, rouge en 1 vert en 2, avec le type qui ferme à la clé en tête ? Si c'est ça, c'est réminiscent : dans un de ces métros, j'ai lu beaucoup d'Aragon - j'aime beaucoup Aragon et je le préfère cent milliards de fois à Céline que je ne lirais jamais- sur la ligne 6 - Nation par Denfert- ou alors celle qui va d'Austerlitz à Louise Michel : cette géographie-là, de la rive gauche, je ne sais pas, elle est à moi - je n'ai jamais vécu que rive droite mais un an rue Fabert quand même
PdB

Anne a dit…

Bonsoir PdB,

En ce qui concerne les Spragues (mais c'est un nom propre : je mets un s, je ne devrais pas), oui, c'est ça, et il y a un article détaillé sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sprague-Thomson

Pour les parcours qu'on s'approprie, c'est marrant, moi c'est pareil : les cinq stations entre Colonel Fabien et Barbès, elles sont à moi..

et la place de Jourdain, et la rue de Malte, et la rue de Dunkerque, et un escalier de Montparnasse...

Anonyme a dit…

oui bonsoir Anne, je suis allé regarder l'article et suis tombé sur la tragédie du métro Couronnes 10 août 1903... qui m'a fait penser à ce qui s'est passé, avec d'autres causes et d'autres interventions humaines, au métro Charonne 8 février 62, le livre d'Alain Dewerpe, et je me dis qu'on a nos coins... tous
PdB

ms a dit…

si je peux me permettre, attention : à Montparnasse beaucoup de choses m'appartiennent, mais dans la gare plus que dans le métro (il y a même un peu d'écriture en chantier autour)

Anne a dit…

certes...
à bientôt,
Anne

Anne a dit…

ms

c'est juste un petit escalier du métro ligne 4, direction porte d'Orléans, à l'intersection (où l'on bifurque : il faut choisir entre la ligne 13 et la gare)

ça ira ?

(et attention aussi : moi j'ai pris la gare du nord, qui m'appartient TOTALEMENT, qu'on se le dise, comme pivot du livre terminé!)

bonne soirée,
Anne

ms a dit…

ça ira très bien et je vous laisse volontiers toute la gare du Nord (ce n'est pas comme au Monopoly où il faut avoir toutes les gares pour que ce soit un peu intéressant d'en avoir...)
bonsoir

Anne a dit…

j'y ajoute alors aussi un peu de gare de l'Est, tant que j'y suis...

à bientôt,
Anne

ms a dit…

mais je vous en prie faites donc, sur la rive droite je n'ai de prétentions - si ça ne gêne personne bien entendu - que sur un petit rectangle délimité par la rue des Petits-Champs, la galerie Vivienne, les rues Colbert (?) et Louvois et le passage Choiseul (limites incluses), plus peut-être la place des Victoires et la façade de l'épicerie Legrand. Il va de soi que la rue de Richelieu et la vieille BN au milieu de tout ça sont à moi...
remord : je prends quand même aussi les arcades du Palais Royal, pas loin du reste

Anne a dit…

bien entendu !
(mais je vous sous-louerais bien un petit bout du passage Choiseul, à l'occasion)

et c'est vrai que je suis assez rive droite...

ms a dit…

passage Choiseul, il y a de la place, on peut partager, moi je suis surtout attachée aux établissements Lavrut, papèterie, matériel beaux-arts etc. et Boisnard, graveur, devant la vitrine duquel je passe toujours de longs moments à lire les specimens de cartes de visites et faire-part, hallucinants, surtout les mariages, avec toujours au moins un vicomte et une vicomtesse, un général et Madame, une excellence quand c'est pas une altesse, et un révérend-père pour les bénir tous, et le goût souvent douteux des faire-part de naissance
assez fascinée par tout cela
amitiés
Martine

Anne a dit…

tiens j'irai voir ça de plus près

(moi, c'est les faire-part de décès dans les journaux que j'aime lire, il faut bien avouer)

(et fan aussi de la papeterie du passage Choiseul)

il faudrait qu'on recense ces lieux "à nous" : à nous tous, ça devrait donner quelque chose !

Anonyme a dit…

il y a le quai voltaire et la rue de Lille dans les 30 où j'ai habité longtemps, la petite rue Allent qui donnait sur les éditions Klinsieck, je ne crois plus maintenant, et puis la petite fourche de la rue du bac et de la rue de Beaune où on trouve deux hôtels de luxe, Pont Royal Montalembert, la petite église saint thomas d'Aquin (jamais entré pourtant) et avant l'Escurial au coin du boulevard avec des croissants frais à 6 heures du matin, le dimanche, chauds que le patron faisait cuire lui-même... fini mais le coin reste, Sennelier aussi marchand de couleurs (depuis peu l'ex président vit au dessus avec sa pièce jaune de femme : on a vu des photos... bon ça ne fait rien, ça reste un peu mais le pont Royal plu que celui du Carroussel)
PdB

Anne a dit…

j'ajoute la rue des Vinaigriers, la rue Oberkampf (au début, vers la rue Amelot), la rue Frédérick Lemaître qui était encore pavée à la fin des années 80, les arrière-cours de la Sorbonne, les ponts du canal Saint-Martin malgré les mutations du quartier, la rue Fessart...

pousse manette a dit…

Hello! De retour de vacances et hop, c'est reparti pour bloguer de plus belle ;-) Je suis sur la ligne 3, maintenant et l'aérien me manque...

Anne a dit…

bonjour pousse manette,

On se croise, moi je vais bientôt partir, mais en restant connectée : j'irai donc faire un petit tour sur votre blog.
Bonne reprise (et je comprends bien, pour l'aérien..)
A bientôt,

Anne