parc de la Vallée aux Loups

parc de la Vallée aux Loups

mercredi 9 juillet 2008

en Normandie










une fenêtre de Martine Sonnet.

Elle pensait photographier le bouquet, dit-elle ; moi, ce que j'aime voir par la fenêtre, chez les gens, ce sont les cafetières, ça tombe bien...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je trouve que c'est étrange (et normal aussi - normal les mots sont faux aussi parfois) je vais vous dire, à vous qui regardez les commentaires : ms est dans cette photo... où, je ne sais pas je dirais dans les chaises si blanches, ou le bouquet qui vient du marché du dimanche - je sais, je sais- ou ce tendre vert, je ne sais pas, je ne la connais pas sauf son livre (trop bien, la photo d'entrée, la scission, la scansion les gens, les autres, eux disons)
moi c'est ^sur que j'y suis aussi
et vous Pierre Ménard (où est-ce ce 48 ?)
Orsalia je sais qu'elle y est aussi même si le cadre n'y est pas
aujourd'hui il fait chaud à Paris...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anne a dit…

PdB,
Blogger est bizarre : votre message est passé deux fois, j'en ai donc enlevé une version

très touchée que mon "appel à fenêtres" ait fonctionné comme ça, j'espère que ça va continuer un peu

bonne soirée