parc de la Vallée aux Loups

parc de la Vallée aux Loups

dimanche 1 février 2009

103 bis : retour par la rue d'Aubervilliers


























































Tourner la tête de chaque côté, passer par les jardins d'Eole (qu'on ne verra pas ici), devant des façades qu'on restaure, des immeubles qu'on s'apprête à détruire.






















La nuit tombe par le XVIIIe. Arrivée près de Stalingrad, sous le pont du métro aérien : chantier, fenêtres murées, là est la coupure.






















3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est bizarre je t'avais mis un mot pour expliquer où s'en allait le taxi et je ne le vois pas... Si tu continue cette rue d'Aubervilliers après le métro aérien, rue Philippe de Girard, les deux passerelles sur les voies ferrées de la gare de l'Est j'aime bien cette perspective (mais c'est le 10 en même temps) : longtemps j'y fus pour accompagner mes filles à la musique, par là, je ne sais plus... J'aime aussi la petite place sur la rue la Fayette...
PdB (je vais signer PdF bientôt)

Anne a dit…

Ah non, pas trouvé le taxi, je ne sais pas où il a pu passer - entre temps j'ai cessé de modérer les commentaires, peut-être que ça a perturbé Blogger ?
"Pdf" me fait bien rire : vais faire comme d'autres, une compil de mes commentaires (et surtout des tiens) (en pdf, donc) que je revendrais ensuite sous mon nom pour me faire des sous !
Rue LaFayette, very important, dans mon manuscrit en lecture...
Et merci pour la citation de Shining, au passage : elle est très censée.

Anonyme a dit…

http://www.vacarme.org/article427.html
Bon article.