Mandelieu

Mandelieu

jeudi 20 février 2014

Journal du Blanc #4

Au café du Centre, à l'heure du patinage (ce qu'elle vient de faire est ex-TROR-di-naire) (enfin, le temps que l'ordi connecte, à l'oreille on en est à la remise des médailles), allons-y. 

Il y a des jours où il faut élargir le cadre.








































D'où cette série de photos de car, rectangles transparents sur fonds d'arbres nus, tandis que la relecture de Décor Daguerre poursuit son cours, que le logis du gardien et son grand silence viennent de me permettre, à l'instant, de passer un cap.
Il faut s'aérer, oui.














et jouer un peu














pour qu'à la fin chaque virgule tienne.














Ce qu'il en est de l'aventure ? Du quotidien ? Du passage de l'un à l'autre ? Qui sait ?














(ceci, par exemple, est un vernis rouge sur mon manuscrit. Et alors ?)














Alors pour m'aider à écrire, à terminer ce livre, je dépose ici :
- les rectangles cités sur fonds d'arbres nus
- un rectangle vitré sur fond transparent
- des rectangles blancs sur fond blanc
- un carré rouge sur rectangle blanc

et enfin ce dernier, carré blanc et rouge sur fond de briques :















(on le voit à peine, mais le général veille sur moi)

Aucun commentaire: