Mandelieu

Mandelieu

lundi 1 novembre 2010

Les Anges, Violeta : lecture de la page 48 chez Liminaire

J'ai déjà évoqué ici ce roman de l'écrivain portugaise Dulce Maria Cardoso, paru à L'Esprit des péninsules. Il m'a suffisamment marquée pour le choisir, lui et pas un autre, lorsque Pierre Ménard m'a interrogée sur mes lectures pour Mélico, et demandé de lui apporter un ouvrage dont je lirai une page 48.

Désormais, et j'en suis très contente, on trouve cette lecture sur le site Liminaire : la voici.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est bien, les lectures 48 ; je vais faire "le président des riches" et aussi "l'écriture ou la vie" je crois pour l'ami Pierre...

Anne a dit…

Yes, hâte de les entendre... J'en ai trouvée une très bien, sur le récit, il faut que je m'y colle (mais beaucoup de choses en chantier, comme dit la photo !)
bises
(j'ai repris Dita) (et le 103 bis) (et les oloé) (olé !)