Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

mardi 10 juin 2008

Des Fenêtres aux Cowboy Junkies













(capture à cliquer)

ensuite retour sur terre jusqu'à la fin du mois, le travail alimentaire a décidé de repointer son nez...

et en attendant, il paraît que Vilo passe dans mon quartier pour parler de mon futur livre aux libraires. Même pas fini de relire vraiment les épreuves et voilà que déjà ça s'échappe... c'est bien

8 commentaires:

Anonyme a dit…

on va resdescendre sur Terre alors... bon courage (l'alimentation est importante aussi... pour les blogs !)
PdB

Anne a dit…

merci

et je continuerai à alimenter le blog, si je peux...

Anonyme a dit…

j'ai vu sur la ligne 2 un nouveau métro type ligne 1 sans séparation entre els wagons voitures silencieux comme tout et beau parce que neuf, les sièges dans les jaune rougenoir le sol bleu
c'est qui vilo ?
PdB

Anne a dit…

bonjour PdB,
oui, ils sont destinés à remplacer les vieux wagons...
il faut d'ailleurs que je me dépêche d'enregistrer leur bruit, à ceux-là, avant qu'ils disparaissent (mais l'avantage des nouveaux : voir davantage de paysage)

Vilo, c'est nom du distributeur de mon éditeur : un de leurs représentants est passé voir le libraire d'en bas de chez moi pour lui vanter mon nouveau bouquin (pour qu'il le commande avant l'invasion de la rentrée littéraire de septembre).

Anonyme a dit…

moi je trouve que c'est plus un avantage le silence... mais les plus grandes fenêtres oui, c'est mieux... c'est le plan du mois de juin, la rentrée chez les libraires hein... à+

valerie a dit…

petit coucou,
le nouveau metro ligne 2 s'appelle le MF2000 qui a été en essai pendant quelques années ,environ 5 ans,il a eu quelques problemes il lui fallait comme qui dirait un rodage!!!

bon il n'y a pas que pour les voyageurs qu'il est mieux!!!
valerie

Anne a dit…

oui c'est ça
et ça a surtout été l'occasion pour le libraire de me vanner un peu (il aime bien) : pas la peine de le commander, ton livre, les Cowboy junkies personne ne les connaît !

Anne a dit…

pour Valérie :

Merci pour ces précisions de pro ! Ton commentaire avait disparu dans le cyber espace de Blogger je ne sais où, je viens de le trouver...