Mandelieu

Mandelieu

dimanche 27 février 2011

où lire

Pourquoi derrière mes cent fenêtres personne ne lit-il jamais ? La question est posée dans Fenêtres Open space et les bibliothécaires de la médiathèque Robert Desnos, à Montreuil, ont repris la phrase, qu'il est difficile de ne pas remarquer lorsque l'on va emprunter ou rendre des livres.
Virginie Gautier, que j'avais rencontrée lors de l'inauguration de ma résidence et dont on peut découvrir le travail ici, et ici encore, l'a lue. Voici son élégante réponse : 
 
















Aucun commentaire: