parc de la Vallée aux Loups

parc de la Vallée aux Loups

vendredi 5 juin 2009

La traversée de Paris en détail

Voici le texte que je remettrai aux personnes qui viendront m'écouter demain au 104 (à 16h30). Il leur permettra, j'espère, de se repérer pendant cette lecture, qui est un collage de six textes différents. Un itinéraire sans carte, en quelque sorte...

La traversée de Paris


Quai de la gare (Franck)

Dans l'escalier des « frigos » (anciens entrepôts frigorifiques), à la fin des années 80 : voir la ville d'en haut, ses chantiers, ses travaux.

Place Denfert-Rochereau (Franck)

S'arrêter devant une petite compagnie de transports.

Place de la Sorbonne (Cowboy Junkies)

Au tabac, recevoir un cadeau. Rue Pierre-Sarrazin, se rendre chez New Rose.

Place de la Sorbonne (Franck)

Dans une salle de cours, suivre ou ne pas suivre un séminaire sur l'oeuvre de Marcel Proust.

Cluny La Sorbonne (Mobile immobile)

Entrer dans le musée du Moyen Age.

Boulevard Saint-Michel (Cowboy Junkies)

Prendre l'autobus 38, traverser la Seine.

Châtelet (Franck)

S'asseoir devant la fontaine des Innocents. La regarder ? Ne pas la regarder ?

Beaubourg (Mobile Immobile)

Se rendre au musée d'Art moderne dans une petite salle dédiée à Henri Matisse.

Oberkampf (Cowboy Junkies)

Dans une chambre de bonne, écouter la cassette offerte en cadeau.

Gare du Nord (Franck)

Dans la salle des pas perdus, puis devant la gare, aller à la rencontre d'un groupe de jeunes squatteurs.

La Chapelle (Fenêtres / Open space)

Regarder la station par la vitre du métro aérien.

Barbès-Rochechouart (Fenêtres / Open space)

Passer en métro aérien devant une fenêtre qu'on aime. Quatre ans plus tôt, sur la même ligne mais en sens inverse, s'attacher à une silhouette d'homme vu à la fenêtre de sa cuisine, de nuit.

Stalingrad (Fenêtres / Open space)

De la vitre du métro, toujours, regarder le paysage en été.

Jaurès (Fenêtres / Open space)

Découvrir, à travers la vitre d'une fenêtre, une mystérieuse ribambelle de rectangles de papier.

Jaurès (Au 103 bis)

Considérer le quartier comme le point de départ d'un certain nombre de trajets.
Se rendre au café Le Jaurès, s'y asseoir le samedi 21 février 2001 et décrire tout ce que l'on voit à travers les vitres de 15 heures à 16 heures précises.

Buttes-Chaumont (Fenêtres / Open space)

A l'entrée des Buttes, rue Mathurin Moreau, penser à Proust.

Rue Fessart (Franck)

S'intéresser à un graffiti caché sous un échafaudage.

La Villette (Cowboy Junkies)

Pique-niquer sur la pelouse, à côté de la grande Halle, à la fin des années 80.

Au CentQuatre (Décor III : Dita Kepler)

Accompagner Dita Kepler au jardin, dans la halle Curial.


Ouvrages cités :

Publiés :

Fenêtres / Open space, Editions Le Mot et le reste, Collection Ecrits, 2007. « Journal de trajet » écrit sur la ligne 2, dans le métro aérien, entre Colonel Fabien et Barbès en 2000 et 2001 et traversé par un second trajet, effectué quatre ans plus tôt, en sens inverse.

Cowboy Junkies, The Trinity Session, Editions Le Mot et le reste, Collection Solo, 2008. Evocation du deuxième album du groupe canadien Cowboy Junkies, The Trinity Session, écouté à la fin des années 80.

Inédit :

Franck, récit dont Cowboy Junkies est une variation. Un extrait (« Château-Landon ») est paru dans la revue en ligne D'ici là (numéro 1), publiée par les éditions publie.net. On peut également trouver des textes consacrés à l'écriture de ce récit dans la revue Dock(s) 2007-2008 et dans le deuxième numéro de D'ici là.

En cours d'écriture :

Au 103 bis, récit de trajet, entre Colonel Fabien et le CentQuatre cette fois. L'extrait situé dans le café Le Jaurès a été publié par le site web de Télérama en 2001.

Décor III : Dita Kepler, troisième volet d'un projet consacré aux décors. Le début du livre est situé au CentQuatre. La suite de l'extrait consacré au jardin a été lu au jardin d'Eole par la paysagiste Sophie Barbaux en mai 2009.

Mobile Immobile, projet de livre consacré aux musées parisiens.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est une affaire qui tourne... j'ai vu que Gilda soutient ta lecture, tant mieux, moi aussi, remarque... (autre amie du PJ, MS est en Alsace si j'ai bien suivi...)
mais on va voir comment se passe cette journée qui commence sous la pluie (on va voir on va voir)
bonne lecture en tout cas
PdB

Anne a dit…

yes, le PJ en force ! MS, je la vois demain, on va fomenter quelque chose pour le 28 juin...
bon courage pour le boulot