Mandelieu

Mandelieu

vendredi 30 mai 2008

en rayon

Les avocats d'affaires qui nous gouvernent trouveraient sans doute que je n'ai aucune ambition, penseraient que, vraiment, il m'en faut peu, mais je viens de tomber sur mes Fenêtres au rayon Essais (844) de la bibliothèque de la rue Fessart à Paris et ça m'a réjouie, émue, difficile de dire à quel point.

En fait, qu'il s'y trouve n'a rien d'étonnant : suite à un atelier de lecture Inventaire/invention auquel j'ai participé l'an dernier, j'avais sympathisé avec la bibliothécaire en chef et lui avais donné un exemplaire de mon livre. Evidemment, je suis contente de voir qu'elle l'a mis en rayon, ne l'a pas oublié en route. Mais au-delà, réjouissance due :

à la réponse de la bibliothécaire : "On l'a classé dans Essais parce qu'on ne savait pas où le mettre." Excellent ! (dans les librairies virtuelles, déjà, il est classé à : Journal. Poésie. Roman).

au fait qu'il ne soit pas rangé très loin du Tokyo infra-ordinaire de Roubaud.

au fait qu'il se trouve dans un rayon situé à l'étage de cette toute petite bibliothèque de la rue Fessart que je fréquentais quand j'avais vingt ans. Rayon qui prend le soleil.

à la réponse de la bibliothécaire quand je lui ai demandé combien de personnes l'avaient déjà emprunté : deux ! Zéro ou une, ça m'aurait un peu déprimé, mais deux c'est très bien (surtout que la dernière, c'était le mois dernier) ! (oui, je sais, aucune ambition en effet...)

au fait que cette bibliothèque se trouve, en filigrane, dans le livre que je viens de terminer.













(les bras de droite et la mèche de cheveux roux en bataille sont à moi, ainsi que la tête au fond à droite)
(vous pourrez remarquer qu'on a bien fêté ça, notre unanimité pour Chto, de Sonia Chiambretto)


Et si ça vous dit, sur les bibliothèques il y a toujours ceci

7 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

Après la retraite de Phil Collins encore une bonne nouvelle.

Anne a dit…

YES !

(et non, ce n'est pas le nom du groupe !)

PdB a dit…

le rue fessart, c'est celle qui part des buttes chaumont pour se terminer rue de belleville dans le haut, là- bas ? je ne connais pas la bibliothèque (je connais françois villon à colonel fabien...)

et puis comme autre bonne nouvelle, vous avez aussi vos droits d'auteur...!!! féloches !

PdB a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anne a dit…

Oui, c'est bien celle-là. La biblio est située derrière l'église de Jourdain.
Quant à François Villon, j'habite à cinq minutes !

PdB a dit…

ah oui, on sait, colonel fabien courcelles et retour
je vais quand même finir par me procurer votre livre, peut-être rue fessart ? j'en ai lu quelques pages semaines sur remue net pas encore tout d'ailleurs mais ça vient...

Anne a dit…

ah, si ça vous dit, tant mieux !

à Fessart, il se trouve dans un rayon de la mezzanine, d'où on voit la rue en plongée. J'aime beaucoup cet endroit...