Gary Winogrand, 1954

Gary Winogrand, 1954

mercredi 8 septembre 2010

Le premier jour

Franck est donc sorti aujourd'hui et ceux qui ont déjà lu le livre, ou savent, du moins, de quoi il parle, comprendront à quel point cette phrase résonne bizarrement pour moi, évidemment.

Depuis samedi, première grande joie : le très bel article de Pascal Jourdana dans Le Matricule des anges (page 38, presque 48, en somme...). On trouve même mon nom sur la couverture, où trône Claro.












Seconde joie ce matin : faire un tour dans le quartier et entrer dans les deux librairies qui me soutiennent sans faillir depuis Fenêtres : la librairie Longtemps, avenue Mathurin Moreau (métro Colonel Fabien) et Les Buveurs d'encre rue de Meaux (métros Bolivar, Jaurès, Stalingrad). J'entre aux Buveurs : Franck a piqué la place (la meilleure, celle en bas à gauche) d'un certain Michel H. En voici la preuve :









Imparable : vous entrez aux Buveurs, êtes irrémédiablement attiré par ce côté gauche de la table (sauf si vous venez pour les BD ou les livres jeunesse). Merci, Yves !
Chez Longtemps, même chose : attraction fatale de la table de la rentrée, juste devant la porte :










Cette fois, merci Grégoire et Sébastien !
D'ailleurs quand je suis repassée, en fin d'après-midi, la pile avait diminué de moitié. Certes, ce sont des copains qui sont venus, sans doute (non ?). Et puis ?

Et puis il y a eu internet. Dimanche, Christine Jeanney sur Pages à Pages, et aujourd'hui, Sophie sur Sophielit. A chaque fois, les articles sont d'une grande subtilité, vraiment...

Merci, enfin, à ceux qui m'ont envoyé des messages durant toute cette journée : e-mails, sms, facebook, twitter and co.

3 commentaires:

Clara a dit…

Lors de votre venue chez Dialogues,vous avez su parler de votre livre avec passion. La lecture que vous nous avez offerte m'a donnée des frissons. Lecture Depuis, je veux livre votre livre!
C'était magnifique ...

Encore merci,
Clara

Anne a dit…

Chère Clara,
Merci beaucoup de ce message, qui me va droit au coeur. Je garde un très bon souvenir de cette rencontre, moi aussi, et suis vraiment heureuse que ma lecture ait pu vous toucher. C'était la toute première fois que je parlais de mon livre depuis sa publication...
Bonne journée à vous, et merci encore,
Anne

petite racine a dit…

et bien moi pas encore lu, mais j'ai hâte