Mandelieu

Mandelieu

dimanche 3 août 2008

crossroads/3

En partant, espérer couper les ponts avec ces trois livres jusqu'à la rentrée, mais les voilà qui se croisent à nouveau, une dernière fois. Ce qui les unit ? Le fait d'être lu (grande nouveauté, quand même) : les Fenêtres par Cécile, qui en a mis des extraits dans le dictionnaire dont je parlais l'autre jour ; 'til I'm dead, le livre "Solo" par les libraires qui ont reçu les épreuves ; Franck, enfin, parce que ça y est, je finis par dire son nom, et que deux proches l'ont lu (tu l'appelles comment ? comme ça ? juste comme ça ? oui).

Il faut vraiment les oublier maintenant. Livres des autres dans la valise, espoir de regard neuf, flottements. J'enverrai, je pense, des fenêtres de Marseille, de Gênes. N'hésitez pas, de votre côté... (on en trouve une ici, tiens, ou plutôt son reflet, merci à Alain Pierrot pour le lien).

Aucun commentaire: