Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

mardi 11 septembre 2012

Fenêtres de Saint-Brieuc #2


























































Fenêtres du lundi pour ne pas raconter la course, au Montparnasse monde (l'arrivée par temps clair, si), le café pris sur un banc, la première rencontre dans une salle vitrée donnant sur un jardin (ci-dessus) 

la seconde rencontre, dans l'amphithéâtre d'un lycée vaste et clair (ci-dessous)



























(et peut-être pourra-t-on lire et écrire entre deux ?)









































Fenêtres vite prises et à peine cadrées dans une journée compacte à dire qui l'on est et ce que l'on écrit. 
Regarder par la vitre la saison qui s'avance : promesse que l'on se fait.

Aucun commentaire: