Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

Arras-en-Lavedan, le syndrome du caméléon, installation de Johan Parent

mercredi 25 juillet 2012

En remontant le canal Saint-Denis, suite















C'est ne pas aller loin, y aller tout de même.






































































surprise des détails, détours































parfois, par lassitude, par désir de mieux s'en souvenir




























laisser les matières et les formes à l'oeuvre
















sans images

1 commentaire:

Anonyme a dit…

l'une des qualités manifeste de l'été ce sont ses jours qui allongent comme les ombres que nous portons alors... belles photos de ebaux lieux en tout cas