Mandelieu

Mandelieu

mardi 22 novembre 2011

Vers le jardin école

Où l'écriture peut conduire, en quels points du monde, vers quels visages, voix, êtres vivants et paysages, est une question que je ne cesserai jamais de me poser.














Ici, ce matin, ce serait se rendre au Canada ? Non, mais c'est ce qu'inspirent les fenêtres du lycée horticole de Montreuil, tout en haut de la ville, où je vais aller animer quelques séances d'atelier d'écriture cet hiver.















Merveille de merveille : des serres partout.
































(ce lieu est fait pour moi : ne pas le dire, ne pas l'écrire, par superstition)


















Puis se laisser conduire vers le jardin-école, dans la rue du même nom.



























Collecter des trésors.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ah ah...! (on était sans nouvelles, alors on se demandait) (on ne dira rien) (ça a l'air chouette) (sur melico, le roman de bureau de T. Bienstingel #6...)

Anne a dit…

un peu silence radio ces derniers jours, oui (cependant la partie audio de la ville haute est programmée pour les deux prochains samedis)
supers lieux, en effet, que le lycée horticole et le jardin-école
...et je vais donc aller voir le texte de Thierry, merci :)