presqu'île de Giens

presqu'île de Giens

mardi 22 juin 2010

(te suivre), d'ici là

Le numéro 5 de la revue d'ici là vient de paraître. On y trouve les textes de quarante-deux auteurs, pas moins - et il paraît que sur iPad la revue est encore plus belle. Pour la découvrir, l'acheter, en feuilleter les 25 premières pages, n'hésitez pas, c'est par ici.

Le mien, écrit lors d'un atelier de Pierre Ménard, s'intitule (te suivre). Il est secrètement lié à la gare de l'Est, l'un de ces "lieux" de Franck qui forment des chapitres. Enfin, ce n'est plus secret puisque j'en parle ici... En même temps, il est vrai qu'en septembre, quand le livre paraîtra, cet article aura rejoint la fosse à bitume. Le secret sera gardé à nouveau.

A moins qu'un lien, sous forme de nuage, ailleurs ou autrement, ne le révèle à nouveau ?

(dans la ville haute, par exemple ? J'y reviendrai)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

tu as vu comme les arbres du boulevard de la Villette ont quand même poussé ? Hein ? Celui de ma cour aussi, je ferai un jour une photo aussi (mais pas de son ombre) que je mettrai au petit journal (comme j'ai mis celles de son élagage)

Anne a dit…

J'ai vu, j'ai vu...
Je suis aussi le petit feuilleton de la boutique en travaux, sur le petit journal.