Mandelieu

Mandelieu

lundi 10 mars 2008

Jour J

Etrange ce jour où vous avez l'impression d'avoir enfin terminé votre livre en cours, même s'il reste des corrections. Permission qu'on s'accorde, sans doute.

Je me souviens du moment où j'ai fini d'écrire les Fenêtres - quand l'index, que je reprenais le soir, après la journée de travail, a été bouclé, ajouté au texte initial. Un basculement devant l'écran avant le passage à l'imprimante.

Même chose cet après-midi pour 'til I'm dead, le livre "sur" les Cowboy junkies : ça y est, je peux le nommer, donner son titre.

Aucun commentaire: