Décor Daguerre

Décor Daguerre

mercredi 27 février 2008

En écoute

ad nauseam, sans avoir la nausée : les Cowboy junkies et leur Trinity Session, revisitée ou non.

lundi 25 février 2008

Du flou au centre

L'immeuble B

Nouvelles images de l'immeuble A








































Pourquoi certaines façades s'imposent, d'autres non, quand on regarde par la vitre dans le métro aérien ? Mystère. Entre Colonel Fabien et Barbès, les immeubles A et B, en vis-à-vis, continuent à faire le spectacle, année après année.

lundi 11 février 2008

Au retour : vidéo 5, de Jaurès à Colonel Fabien

video

S'y cachent : l'immeuble A, le bâtiment du téléphone, des amoureux fatigués qui n'étaient pas dans le livre...

Au retour : vidéo 4, de Stalingrad à Jaurès

video

S'y cachent : le canal Saint-Martin, son église du Xe, la verrière de Jaurès

Au retour : vidéo 3, de La Chapelle à Stalingrad

video

S'y cachent : les voies de la gare de l'Est, le rideau de lierre, le garage avec toit en terrasse.

Au retour : vidéo 2, de Barbès à La Chapelle

video

S'y cachent : l'hôpital Lariboisière, les open spaces avec sapin, la gare du Nord et ses immeubles serrés.

Au retour : vidéo 1, remonter à l'air libre jusqu'à Barbès

video

S'y cachent : la fenêtre du lierre à foison, le reflet des stores de Tati dans la vitre d'en face, le Louxor.

A l'aller : vidéo 5, retour sous terre

video

S'y cache : Tati

A l'aller : vidéo 4, de La Chapelle à Barbès-Rochechouart

video

S'y cachent : les alpinistes de Colorine, les fenêtres squattées (celle du grand-père buvant du chocolat), la fenêtre murée du début et de la fin du livre, la fenêtre du frigo bâché.

A l'aller : vidéo 3, de Stalingrad à La Chapelle

video

S'y cachent : la pharmacie des trois arrondissements, la fenêtre au panier en cuisine, le RER cocardier, la grande poste jaune.

A l'aller : vidéo 2, de Jaurès à Stalingrad

video

Vous avez vu ? Les gens penchent, les immeubles sont droits.

S'y cachent : la fenêtre de la marquise digne, la fenêtre aux carrés de papier épinglés sur un fil, la rotonde (bien sûr), la rue de Flandre qui mène aux immeubles dits "Les Orgues", l'immeuble d'I-Bazar, l'immeuble dont j'espérais la fin de la construction le dernier jour de mon contrat de travail. Et d'autres, sûrement.

Le trajet aller : vidéo 1, de Colonel Fabien à Jaurès

Victoire ! J'ai également retrouvé une petite vidéo faite du trajet sur la ligne 2 durant l'été 2007.

Voici donc la première partie, de Colonel Fabien à Barbès, en direction de Porte Dauphine. Si l'on veut suivre le "vrai" trajet, celui du livre, il faut regarder les vidéos l'une après l'autre. Mais les "il faut", hein...

video

S'y cache : l'immeuble B.

L'immeuble aux fenêtres murées















Je viens de retrouver cette photo prise l'été dernier. Depuis, l'immeuble a sauté, il n'en reste rien. C'est donc celui dont je parle au début et à la fin du livre : la fenêtre murée, puis "démurée" (dont une brique avait été enlevée, sans doute pour pouvoir respirer et laisser passer un petit carré de lumière, avant que du contreplaqué ne la recouvre) est au dernier étage, derrière le balcon où des jouets pour enfants, puis des sacs de ciment, s'entassaient à l'époque.

Photo prise dans le métro, vite fait, en passant.