Ile ronde, déchirure / tempête

Ile ronde, déchirure / tempête
couverture de Mathilde Roux

vendredi 11 janvier 2008

A holy ghost building




















Voilà ce qui restait il y a quelques jours de "mon immeuble" de Barbès, celui des fenêtres murées.

(quant au titre, c'est juste un clin d'oeil à ceux qui savent que j'écris en ce moment sur les Cowboy junkies...)

vendredi 4 janvier 2008

Barbès, direction Dauphine

vue sur le Sacré Coeur


On ne le dirait pas, mais la petite fenêtre du haut (si c'en est une), découverte par la chute de l'immeuble à Barbès, donne droit sur le Sacré Coeur. S'imaginer là une seconde, en y plaçant une chaise.


Ce qu'il y avait derrière


Les lecteurs de mon livre se seront peut-être aperçus qu'il s'ouvre et se ferme sur les mêmes fenêtres murées. L'immeuble vient brusquement de "sauter", les gravas s'accumulent...
Avant qu'il ne reste plus rien, quelques images de ce qu'il y avait, finalement, derrière la façade...